Témoignages Secteur 4/5

4ème arrondissement
Ecole 1
  • Groupe GEP qui est spécialement dangereux en cas d’incendie. L’alarme incendie est siffle tout le temps depuis 5 ans. Mais les travaux ne sont pas faits pour arrêter ce bruit qui dérange nuisiblement la maîtresse E qui a son local à côté. Fissures dans le bâti qui s’agrandissent (beaucoup ces derniers temps), idem dans la cour, isolation inexistante, infiltration d’eau dans le gymnase et toit du vestiaire qui s’est écroulé, classes vétustes et non entretenues (sols, murs), les rares travaux faits sont mal faits (peinture qui croutent vite, fissures dans les murs…).
    Demande de matériel de classe (tableaux et bureaux) qui ne sont jamais satisfaites (un tableau en CM2 attend par terre son remplacement depuis septembre, des enfants travaillent sur des bureaux cassés), 75 néons n’ont pas été remplacés pendant 6 mois. Il a fallu passer par l’adjointe à la mairie de secteur pour que certains le soient ! Une fuite d’eau énorme a été réparée 4 mois après son signalement (signalement répété plusieurs fois).
    Une demande d’audit a été demandée pour garantir que le bâtiment n’est pas dangereux. 3 personnes sont venues observer visuellement et ont posé un diagnostic de non dangerosité. Nous avons demandé des comptes sur cette évaluation visuelle.
  • Pas de bus pour aller à la piscine (1/2h à pied pour les élèves), dotation par enfant pour le matériel insuffisante, baisse des subventions pour les transports et la BCD justifiée par le financement des TAP. Mais les TAP ont fini et les subventions ne sont pas en hausse,
  • Pas de personnel de surveillance en cantine suffisant pour garantir la sécurité des élèves au regard de la situation du réfectoire par rapport à la cour (2 étages sans surveillance pour atteindre le réfectoire), pas toujours de remplacement en cas d’absence de personnel. Mais une équipe super de personnel municipal avec qui nous travaillons étroitement et qui entretient la misère du mieux qu’elle peut.
Ecole 2
  • RAS
  • RAS
  • Un taux d’encadrement beaucoup trop faible sur les temps de cantine. Je suis inquiète pour ma fille et ce qui pourrait lui arriver. Comment 1 ou 2 personnes peuvent, à elles seules, surveiller autant d’enfants et garantir un minimum de sécurité ? Réagissez !
Ecole 3
  • Pas d’ombre dans la cour de récréation malgré l’installation d’un arbre métallique qui a couté au contribuable la modique somme de 80 000€. 4 ans d’attente depuis l’ouverture de l’école pour un arbre qui ne fait pas d’ombre !
    En juin, la température avoisine les 40°. Nos enfants rentrent avec des insolations !
  • La classe est essentiellement équipé par l’instituteur, la mairie ne livre que des chaises, des tables et un tableau blanc… En maternelle, c’est un peu plus que ça qu’il faut comme matériel pour respecter le programme.
    Le matériel de motricité est acheté sur les fonds de l’APE ou de la coopérative montée par les profs et financées par les parents…
  • Les ATSEM ne sont présentent que 2h par jours avec nos enfants en maternelle car elles font aussi la cantine, le ménage… Leur travail est d’encadrer les enfants en classe pour que l’enseignement puisse se faire dans les meilleures conditions possibles. Elles ne sont pas censées faire faire l’économie d’une société de ménage à la mairie !
Ecole 3
  • Manque de mobilier
  • Tout
  • Manque d’effectif Atsem
Ecole 4
  • RAS
  • RAS
  • Atsem qui refusent de rentrer dans les classes !!!!! Qu’est-ce que c’est que cette gestion de personnel municipal ????
Ecole 5
  • Pas d’ombre dans la cour
  • RAS
  • 1 atsem pour 30 élèves qui n’est pas présente à 100 % avec la maîtresse.
    Les élèves se retrouvent parfois seul pour aller aux toilettes etc…
Ecole 5
  • Inondations lors des pluies
  • RAS
  • RAS
Ecole 6
  • Infiltrations, plafonniers qui tombent, fuite dans les salles (bibli, salle des maitres, dortoir), murs qui suintent….
  • RAS
  • Effectifs des atsem, pas assez nombreuses pour la cantine et surveillance
Ecole 7
  • Une pièce condamnée pour risque d’effondrement du plafond ! Dommage c’était la seule réfrigérée. Toilettes filles inadaptées à des enfants et à rénover.
  • Pas de papier, rarement du savon
  • RAS
Ecole 8
  • Très longs délais d’intervention
    Pb récurrent de toilettes de fuite d’eau
    La même demande de mobilier relancé après chaque conseil d’école depuis 3 ans
  • Savon ?
  • 8 classes.
    Jusqu’à 31 par classe possible
    5 atsem et une AE…
    Rarement remplacées sauf sur le temps cantine
    très souvent hors quotas au niveau de l’encadrement
Ecole 9
  • – des gonds de façade se descellent, volets risques de tomber
    – une entrée d’eau par une fenêtre (défaillance d’une gouttière ?)
    – cambriolages récurrents (2/3 fois par an)
    – chauffages au gaz (avec combustion dans la classe) et brûlants (brulure d’un enfant)
    – nombre de chaises insuffisant malgré une demande chaque année
  • – réfectoire trop petit
  • – surveillants de cantine insuffisant
Ecole 10
  • Lors des grosses pluies, fuites à plusieurs niveaux : 2 classes et la cage d’escalier. Le conducteur des travaux nous a dit que c’était JUSTE parce que les chéneaux sont pleins ! Ils auraient été nettoyés.
    Une façade de l’école, côté passage des élèves de maternelle et de leurs parents, est vétuste, les scellements des gonds sont très abimés, des morceaux ont été enlevé dans la BCD avant qu’ils tombent. Rien n’a été fait sur ce point signalé cette année.
    Le chauffage à gaz est vétuste et les radiateurs ne sont pas protégés et brulant (une brulure de main de CP cette année malgré les précautions). Cette demande de changement est faite depuis au moins 7 ans (une chaufferie devait être faite il y a 4 ans puis abandon, mais argent investi pour étude du projet)
  • Le réfectoire est trop petit : les enfants doivent se dépêcher pour manger. Une partie est réservée à la maternelle.
    Le plateau sportif au-dessus de l’école commence à s’abimé et est nettoyé une fois par an, en général un lendemain de mistral, comme ça il n’y a plus grand chose. Il faudrait qu’il soit nettoyé au moins une fois par mois (branche, pollen, feuilles, fruits des arbres…)
  • Les agents municipaux sont régulièrement en sous effectifs.
Ecole 11
  • Les jeux de la cour n ‘ont toujours pas de contrat maintenance entretien.
    De nombreuses demandes sont toujours en attente : un four non réparé, un mur abimé par une fuite, le sol de jeux de cours abîmé, une fuite d’eau dans les toilettes, un chauffe-eau qui a une fuite, un miroir non reposé
  • Aucun problème
  • 3 classes dans l’école
    Entre 29 et 30 enfants par classe.
    3 agents municipaux présents dans l’école
    3 AVS
Ecole 12
  • – beaucoup d’humidité, donc des peintures qui s’effritent, du salpêtre, des enduits « mous »
    – pas de changement de mobilier accepté depuis longtemps. La dernière demande remonte à 2015 et elle n’a pas été honorée.
    – pas de visiophone
  • Réfectoire de la maternelle très petit (service de 48 élèves) et bruyant car séparé de celui de l’élémentaire par une semi-cloison.
  • – jusqu’à 31 enfants par classe, même en PS (bienveillance…)
    – 4 ATSEM pour 5 classes, très peu absentes mais presque jamais remplacées. Quand elles sont envoyées en stage, en formation, il n’y a jamais de remplacement prévu. Elles peuvent prendre des jours de récupération, de convenance durant les jours de classe, ce qui montre bien l’intérêt que la ville porte à la scolarité des élèves, à l’EN…
    – leur temps de présence en classe est insuffisant. Il n’est pas normal que les enseignants soient seuls en classe avec tous les enfants. En PS, c’est juste inhumain en début d’année, autant pour les enfants que pour les enseignants.
Ecole 13
  • Cette année – fuite du toit, inondation de la bibliothèque
    détachement d’une pierre tombée dans la cour
  • Aucune sortie pour les enfants cette année (CM1) faute de financement
    on se cotise entre parents pour acheter des ordinateur et vidéo projecteurs aux enseignants
    cour minuscule – sessions de sport dans le collège voisin, qui a été inaccessible (en travaux) pendant plusieurs mois – pas de sport pour les enfants
  • 28 enfants dans la classe de mon fils
    pas de secrétariat (la directrice assure le secrétariat)
    pas assez de surveillants pendant la cantine – personnel débordé, ce qui se répercute sur la gestion du temps de cantine (cris, réprimandes, interdiction d’aller aux toilettes, etc.).
5ème arrondissement
Ecole 1
  • RAS
  • Manque de fournitures
    réfectoire trop petit
    salles de classes froides en hiver, chaudes en été
  • Manque d’agents de surveillance
Ecole 2
  • 1 ATSEM par classe de 8h30 à 16h30
  • Sécuriser les jeux de cour (pour info un des jeux va être changer bientôt)
  • Dortoirs trop petits
  • Manque d’espaces
  • Il faudrait 25 élèves par classe max
  • Budget alloué pour le matériel pédagogique insuffisant (900€/classe/an)
  • Dalles faux plafond classe de Sylvie en mauvais état
  • Manque de cars scolaires : 2000€/an=4 cars/an or 1car=1.5classe… seules 6 classes sur 9 peuvent faire des sorties en car scolaire !
  • Pourquoi les transports RTM sont-ils payants pour les enfants de moins de 6 ans ?
  • Pb revêtement du toit-terrasse à refaire mais cela fait des années que rien ne se passe…
  • Les fenêtres de plusieurs classes ne ferment pas ou mal… pb d’isolation été comme hiver !
  • Pb sécurité des portes, certaines charnières se détachent des murs
  • Petits travaux demandés, jamais réalisés : porte-manteau, poignée de porte, panneau en liège à poser etc.
  • Besoin d’ombre dans les cours de récréation !
  • Problème de la pollution de l’air… origine toujours inconnue mais fumées irritantes à plusieurs reprises incitant le personnel à confiner les enfants.
  • Mur infiltré entre la salle d’activité du bâtiment annexe et le dortoir : le mur a été refait mais le problème vient du toit…
  • Manque de psychologue scolaire
  • Besoin de secrétaire pour aider le directeur.
  • RAS
  • Depuis la rentrée, mon fils est en conflit avec un enfant de sa classe. Conflit identifié par l’enseignant, canalisé sur les temps de classe et recréation, mais qui a dégénéré sur le temps de la pause meridien’e.
    En effet, sur cette heure de jeu dans la cour « surveille » par les Atsem, l’enfant au comportement violent a pu profiter du débordement des tatas pour agresser mon fils à plusieurs reprises, des jours différents. Il l’a griffé violemment au visage, dès que les tatas n’etaient plus dans son champ de vision.
    L’equipe Pédagogique à enfin pris la mesure de la gravité de la situation, mais avec le peu de moyens humains dont ils disposent, notamment sur la pause meridienne, une telle escalade de la violence est difficile à maîtriser.
    Ci-joint une photo, suite à la dernière agression.
Ecole 3
  • Fuites d’eau régulières dans les toilettes, passage aléatoire des plombiers…
    – Murs vétustes et donc pas assez solides pour y accrocher l’ancienne cloche qui sonnait les récréations, un téléviseur acquis par les bénévoles de l’APE, mais aussi une simple barre de porte-manteaux d’enfants.
    – Dortoir fournaise dès les beaux jours…
  • RAS
  • – cantine : manque d’effectif d’agents municipaux. Taux d’encadrement quotidien : moyenne d’une ATSEM pour 30 enfants lors d’un service repas.
    – Récréations : 2 enseignants par récré (228 enfants), hors AVS.
Ecole 4
  • Infiltrations d’eau de pluie dans une classe à l’étage, signalé il y a plusieurs mois. Faux plafond infiltré d’eau dans la cantine, chute d’une plaque. Bureaux et chaises de tailles différentes, dépareillées, cassés, non adaptés à la taille de certains élèves. Chaise de bureau enseignante en cuir avec la mousse qui sort de tous les côtés. Classes plein sud, surchauffées en été (34 degrés en septembre) comme en hiver (26 degrés, trop de chauffage, non réglable).
    Points d’eau que d’un seul côté du bâtiment : pas d’eau en salle des maîtres pour faire la vaisselle, pas d’eau pour rincer l’art plastique, le seul grand lavabo à l’autre bout du bâtiment est régulièrement bouché et sent les égouts.
  • Aucun bus accordé lors de sortie scolaire : nous prenons le métro ou le bus de ville.
  • Petit budget alloué à chaque classe, impossibilité de commander tout le matériel pédagogique nécessaire : un livre pour 2 ou partage avec une autre classe. Les parents contribuent aux achats de ramettes de papier, de mouchoirs, de feutres, de stylos…
  • Effectifs chargés dans une école avec public difficile : 26-27 en cours simple comme en cours double…
  • AVS mutualisées : les élèves bénéficient en général de leur avs 7h par semaine seulement alors que leur notification leur accorde au moins 10h.
  • Absences des enseignants fréquentes, rarement remplacés, parfois 11 élèves supplémentaires en répartition dans chaque classe… manque de brigade !
Ecole 5
  • – la serrure de la classe de ce1b doit être réparée, il est impossible de maintenir la porte fermée (à part à clef) (3° demande)
    – réparation d’une toilette chez les garçons (manque le tuyau d’évacuation). Demande faite plusieurs fois par la directrice ainsi que par l’agent de maitrise de la cantine depuis la rentrée de septembre
    – mise en route du chauffe-eau 2ème étage pour le ménage. Les tatas font le ménage à l’eau froide depuis des mois.
    – pas de Panneau d’affichage extérieur depuis septembre 2018
    – 1 seul chauffage sur 2 en CE1B. En cours depuis début novembre.
    – Panneaux en liège à poser CE1B (livrés depuis septembre 2018)
    – Prise internet cassée en CE1B depuis septembre 2018
    – Poignée de porte intérieure à réparer Classe ULIS
    – Cantine : fuite au lavabo et patère tombée
    – revêtement du sol de la cour à refaire : à cause des racines bosses et trous : dangereux (dents cassées, nombreuses chutes)
    – façades cour intérieure : murs noirs, grosse fissure du mur mitoyen
    – odeur pestilentielle dans la bibliothèque depuis 20 ans
    – chauffe-eau pour robinet salle des profs demandé.
    – classe de CE1a trop petite
    – risques terroristes : demande d’interphones dans les classes. Système de communication interne.
  • – Ordinateurs pour les 4 classes cycle 3. Demande faite
    – Mobilier inadapté : chaises fragiles et difficilement réglables en hauteur,
    – armoire bureau directrice cassée
    – Absence de papier toilette pendant 2 semaines en décembre 2018
  • Suppression des contrats aidés et non renouvellement du contrat de la secrétaire-> catastrophique pour l’école. Poste clé pour venir en aide/appui à la Direction de l’école, suivi de la bibliothèque, relations avec les enfants.
  • Manque énorme de personnel Atsem d’encadrement cantine.
  • Pas d’agent de police ou sécurité pour faire traverser le boulevard Roosevelt aux enfants aux heures d’entrée et sortie.
Ecole 6
  • Je ne connais pas assez l’état du bâti, mais l’école est ancienne, ma fille se plaignait en été d’être dans une classe située en plein sud et de ne pas disposer de rideaux aux fenêtres pour se protéger du soleil !
  • Taille de la classe de ma fille très petite, trop petite ?
    Très peu de matériel pédagogique à disposition, pas d’ordinateur dans la classe, pas de lecteur de CD, pas d’étagères pour mettre des livres, … Les maîtresses nous demandent régulièrement en début d’année des dons ou des aides des parents !
    Manque régulièrement du papier toilette !
  • La bibliothèque et le prêt de livres pour les enfants ne sont plus assuré faute de personnel pour s’en occuper, les maîtresses demandent aux parents disponibles de leur donner un peu de temps pour organiser des inventaires !!
    Impossible de joindre l’école au téléphone quand la directrice a ses cours, il n’y a plus de secrétariat assuré.
    Les professeurs en formation ne sont jamais remplacé et les enfants vont en répartition dans d’autres classes.
Ecole 7
  • Les racines de platanes qui dépassent du sol de cour.
    Des insectes volant infiltrés dans les murs.
  • RAS
  • Manque d’ATSEM.
    Elles ne sont pas remplacées.
    Pas ASSEZ d’AVS.
    Horaires des d’ATSEM mal faites.
    Certaines commencent à 9h alors que l’accueil des enfants se fait à 8h20.
Ecole 8
  • Cantine murs fissurés et en mauvaise état
  • RAS
  • Manque d’effectifs indéniables…ce n’est pas humains et nos enfants en subissent les conséquences
Ecole 9
  • Fissure du réfectoire
  • RAS
  • Manque d atsem et avs et pas de remplaçante
Ecole 10
  • RAS
  • Les toilettes ne ferment pas à clef et ne sont donc pas ou peu utilisé par les enfants !
  • RAS
Ecole 11
  • Fuite non traitée dans le dortoir des PS1 avec infiltration, apparition de moisissures et grosse odeur d’humidité.
    Fuite au premier étage, avec morceaux du plafond
  • RAS
  • Manque de personnel municipal régulier dans les classes et surtout à la cantine. Concierge non remplacée depuis deux mois.
Ecole 12
  • Fuites quand il pleut à la toiture couvrant la coursive (entrée principale)
  • Du matériel de plus en plus cher, marchés imposés
  • Il manque une atsem tout le temps ; 1 classe de ms qui n’a jamais d’atsem
    atsem jamais remplacées
    pas assez d’atsem pour la surveillance cantine ni pour l’accompagnement des enfants lors de ce temps
Ecole 13
  • D’énormes Fissures dans le réfectoire au RdC de l’école. Plutôt alarmante.
  • Pas de papier toilette et pas de savon
  • Atsem en maladie. Pas remplacée.
    Manque d’AVS
Ecole 14
  • Fissures sous escalier signalées et relayées par la presse. Velux qui fuit quand il pleut. Tags sur les murs dehors jamais nettoyés.
  • Piscine … sans blague 😅
    Problèmes papier et savon
  • Trop d’élèves cantine pour nombre de personnel dit tata.
Ecole 15
  • La cour de récréation est déjà petite par rapport au nombre d’élèves, mais son état est délabré une remise en état est nécessaire avec des matériaux adaptés.
  • Le nombre des toilettes sont insuffisantes.
  • L’espace cantine en nombre de places est faible cela occasionne l’attente des enfants dans la cour de récréation avant le service des repas qui se fait par groupe, aussi le nombre d’agent municipaux est insuffisant au regard du fonctionnement de la cantine et de la surveillance de la cour
Ecole 16
  • -Les classes trop nombreuses obligent l’installation de classe dans les dortoirs. Pour accéder à la dernière classe de l’étage il faut passer par un escalier puis devant deux autres classes dans un couloir très étroit où les parents plus les enfants se mêlent. Au total 3X30élèves plus leurs parents : 3 X 30 parents=180 personnes dans un couloir de 1mètre50 de large. Problème de sécurité évidente.
    -Les portes ne sont pas dotées de protection et ont provoqué des accidents.
  • Pas assez de lits pour la sieste des petits. Les enseignants demandent à ceux qui le peuvent de garder leurs enfants l’après-midi ! L’accueil doit être assuré pour tous dans les meilleures conditions pour qu’il soit égal.
  • Il n’y a pas assez de classes dans l’école, au moins une classe a pris la place d’un dortoir, une autre celle de la bibliothèque transférée elle dans le hall d’entrée.
    La classe de ma fille est si petite que les tables sont seulement distancées de 50 cm. cette classe devrait accueillir moins d’enfants ce qui permettrait d’enlever des meubles.
    L’atsem n’est pas disponible toute l’année. Déléguée syndicale, elle n’est pas remplacée pendant ses jours d’absence alors que les dates sont prévues en début d’année. L’enseignante a une classe de petits moyens et ne peut tout gérer…
    Pas assez d’atsem dans les classes et dans le temps cantine. Les atsem absents, congé maladie ou autre ne sont jamais remplacés.
    Problème de sécurité pour les enfants et surcharge anormale de travail pour les adultes qui s’en occupent.
Ecole 17
  • RAS
  • Pas de dos d’âne devant l’école… quand le feu est vert… Vitesse largement dépassée. On ne peut pas plus élargie le trottoir devant l’école. Par contre on peut aussi interdire les places de voitures un peu sur le côté pour garder le trottoir large sur une plus grande longueur.
    Sortie de la garderie se faire par la rue Benoît malon. Trottoir inexistant au niveau de la sortie. Amélioration de la sécurité à envisager.
  • Je laisse les équipes compétentes pour savoir le taux d’encadrement idéal. Le. Problème à l’école Olivier c’est surtout que la taille de la cour n’est pas adaptée au nombre d’élève
Ecole 18
  • 2 sites :
    – site olivier : fissures dans la cage d’escalier dues à des fuites dans la toiture et dans le vasistas central (signalées à la mairie en novembre et décembre 2018)
    mise en sécurité des poteaux / des murs d’enceinte de la cour de l’Olivier
    – site gillibert: problèmes d’évacuation des eaux de pluie dans la cour et dans la cave inondées chaque jour de pluie – niveau d’eau 5cm- signalée par la directrice depuis la rentrée de septembre 2018. Le matériel stocké dans la cave (manuels) est devenu inutilisable.
    sur les deux sites :  revêtement autour des arbres à refaire
    présence de rats et de moustiques en raison de l’état des égouts alentours sur les deux sites
  • 2 sites :
    – site Olivier : cour de 300 à 400m2 pour 150 élèves, réfectoire avec 30 places (chiffre à vérifier) pour 110 à 125 enfants selon les jours, repas pris par roulement (1 enfant sort, 1 enfant entre)
    – sur les deux sites : toilettes qui ne fonctionnent pas toutes, qui sont sales, dans lesquelles il n’y a souvent pas de papier toilette. Pas de savon. Beaucoup d’enfants se retiennent de faire pipi toute la journée. Pas de poubelles dans les toilettes des filles alors que certaines filles sont déjà pubères
    Piscine uniquement en CE2
  • AVS partagées pour plusieurs enfants répartis sur les deux sites (chiffres pas encore vérifiés)
    site olivier : 3 ATSEM permanentes plus ASIC – 1 seule personne pour surveiller la cour sur le temps cantine
    site Gillibert : chiffres à rechercher.
Ecole 19
  • Les robinets des toilettes ne fonctionnent pas tous
  • Absence de papier toilette et de savon
  • RAS
Ecole 20
  • FUITES RÉCURRENTES DANS LES TOILETTES.
  • Pas d’équipement sportif ni de piscine.
  • Temps beaucoup trop limité des Atsems dans les classes. Effectif trop réduit du personnel municipal sur le temps de cantine.
    Nombre d’enfants trop élevé par classe et remplacement des enseignants quasi inexistant.
Ecole 21
  • RAS
  • RAS
  • 29 enfants dans une classe de petite section pour un enseignant et un ATSEM
Ecole 22
  • RAS
  • Taille du réfectoire trop petite part rapport au nombre d’élève => 4/5 services à effectuer en 2h
    ==> le temps de repas devient stressant, pour le personnel qui doit faire manger des centaines d’enfants en 2h et pour les enfants qui sont priés de manger en un temps record
  • Nombre de personnel insuffisant pour faire tourner 4/5 services en 2h
    ==> le temps de repas devient stressant, pour le personnel qui doit faire manger des centaines d’enfants en 2h et pour les enfants qui sont priés de manger en un temps record
0 Partages