Témoignages Secteur 6/8

6ème arrondissement
Ecole 1
  • 11 classes – L’école est sur 3 sites : 11 rue Perrin Solliers 6 classes : 1PS, 4 MS/GS, 1GS ; 5 rue des Bergers 3 classes 1PS, 2 PS/MS ; et 2 classes de GS hébergées dans l’école élémentaire du cours Julien.
  • RAS
  • Chaque jour pendant le temps de cantine, 2 ATSEM du site Bergers et 1 à 2 ATSEM du site Perrin Solliers sont déplacées pour effectuer la surveillance de cantine dans d’autres écoles du centre-ville. (Eydoux, Cours Julien, Chabanon, Barthélémy-St Savournin). Cela est dû à un grand nombre de postes non pourvus au secteur A et au manque de remplaçantes.
    Depuis peu, elles quittent les bergers à 10h 30 pour manger dans l’école où elles surveillent.
Ecole 2
  • RAS
  • RAS
  • Maitresse en arrêt maladie de longue durée.
    Aucune communication efficace, au début, à propos de cette situation ; on découvre jours par jour
    Pas de moyens de communication modernes, voir mailing list. Toujours que de feuilles affichées avec du scotch à l’entrée.Pas de remplaçante régulièrement présente. Une remplaçante vient de temps en temps, sinon l’enfant (3 ans) est en répartition.
    Cette situation le perturbe ; il ne va pas volontiers dans la section dont il est reparti, car plus de repères.

    11 jours de grevé de la cantine dans le trimestre oct-déc 2018. Pic-nic garanti une seule fois sur 11

    Approche plutôt administrative de la part de certains agents : en temps de grève, mon enfant obligé à dormir sur un banc en attendant le rassemblement général des enfants. Réponse à mon ressentiment : « vous avez qu’à le garder chez vous »

Ecole 3
  • Façade présentant des dégâts, avec risque potentiel de chute au-dessus de la porte principale de l’entrée
    Câble qui traine en travers de la façade
    Le principal problème est lié aux bouches d’égout des eaux de pluie
    Le toit principal de l’école a une seule gouttière qui se déverse sur le préau
    Lors des fortes pluies, le chenal déborde et l’eau se déverse directement dans la cour, inondant au passage la classe de Florence.
    Un raccordement direct de la gouttière du toit principal vers les eaux de pluie serait souhaitable.
    Un curetage de la bouche d’égout serait aussi souhaité en attendant ce raccordement.
    La surface autour d’un des jeux se décolle.
    Le mur du préau côté Rue est dégradé.
    Les toilettes situées dans la cour sont froides, ne donnent pas envie de s’y rendre. Un espace avec un peu plus d’intimité pourrait être envisagé avec l’installation par exemple de portes type « saloon »
    Chauffage de cette pièce serait-il possible ? (S’assoir sur des toilettes bien froides en hiver te donne plutôt envie de ne pas aller aux toilettes de la journée…)
    1 robinet est détaché.
    régler ou changer les robinets à poussoir. Ils sont trop forts : « on se mouille à chaque fois » …
    Et du coup on utilise pour se laver les mains combien de litre ??? Quel gâchis d’eau !! Pas pour la SEM, (filiale de Véolia)
    Carreaux de carrelage cassés.
    La chaudière est installée dans l’école primaire.
    Deux tuyaux parcourent la cour pour amener la chaleur jusqu’à l’école maternelle.
    Une meilleure isolation de ces tuyaux permettrait sans doute un gain en chauffage.
    L’école est très froide le lundi matin. (à quelle heure commence-t-on à chauffer après le we?)
    Les portes de l’entrée restent grandes ouvertes pendant presque 1/2h, refroidissant toute l’école.
    L’installation d’un sas à double porte, ou de rideaux, ou autre, permettrait de limiter les pertes de chaleur.
    Globalement, il y a un problème sur de nombreuses fenêtre de l’école qui ne ferment plus car un élément de la fenêtre est mal fixé.
    La porte … ne se referme pas ! Avec les nombreux passages qui ont lieu (parents qui ressortent de l’école après la fermeture, etc)
    Est-ce le ferme porte / ralentisseur qu’il faut régler ? Ou changer la porte une fois pour toute ?
    Installer un système de blocage pour qu’elle reste ouverte autre que des cales en bois ?
    Installer un sas en verre avec doubles portes pour garder la chaleur ?
    Installation d’un judas sur la porte d’entrée, ou d’un visiophone (mais cher!) car actuellement il est dans le couloir à 8 mètres de la porte
    ou dans le bureau du directeur à l’étage
    Jeu de clefs : un pass pour toutes les serrures de l’école serait bienvenu plutôt que des clefs différentes à chaque porte.
    Tringle de rideau cassée.
    poignée de porte vers cours donne des signes de faiblesse1 néon sur 2 fonctionne… donc 20 néons à remplacer.
    Mais globalement cet éclairage froid au néon est assez désagréable dans toute l’école
    Entrée d’eau de la cour quand orage ou grosse drache jusqu’à 3 mètres dans la classe.
    fenêtre qui ne ferment pas (loquet HS)
    Fenêtre du fond ne ferme pas bien
  • Elles ont besoin d’un coup de ponceuse sur le côté pour bien fermer car elles ont été repeintes et à présent cela bloque.
    porte ferme difficilement (épaisseur de peinture)
    néons HS
    Dalles de faux plafond déplacées
    Installer des étagères supplémentaires pour rangement
    Escaliers extérieurs : qlq carreaux de carrelage se décollent.
    Traces de mousse/humidité sur les côtés.
    Cantine : pas vue.
    Une visite de la cuisine industrielle sodexo est prévue en mars. Parents manifestez-vous si vous souhaitez venir !
    un compost est-il en place ?
    Encadrement des enfants par les Tatis est-il suffisant
    Niveau de décibels de la cantine ?
    A quand le tout bio, à lire :
    https://reporterre.net/La-cantine-bio-de-Mouans-Sartoux-nourrit-bien-eleves-et-paysans
    Et là on apprend que ce repas est facturé 1,90 euros / enfant alors qu’avec la SODEXO ont paie 3,40 euros21ième siècle, siècle du Développement Durable et du changement climatique…
    Aucun tri n’est fait.
    Quid de poubelles pour au moins le papier ?
    Quid de panneaux solaires photovoltaïque sur les préaux et les toits ?
    Quid de la récupération des eaux de la pluie ?
    Coté verdissement et îlots de chaleur, c’est en cours, mais grâce à l’équipe pédagogique
  • 26 élèves par classe
    5 classes dans l’école
    5 ATSEM (1 par classe)
Ecole 4
  • Récurrente au niveau du gymnase, réparé à plusieurs reprises mais appartement ce sont les tuyaux de tout le quartier qui ne sont plus suffisamment efficaces donc fuites et inondations…
  • Manque de bac pour des livres, le réfectoire est tellement petit qu’obligé de manger par groupe de 20 min donc stress…
  • Sous effectifs chroniques des atsem, temps de cantine encadré moyennement, turn over très important…
    Plus de secrétaire du directeur donc difficile sur beaucoup de points…
Ecole 5
  • Fissures en façade
  • Je ne sais pas
  • Pas assez d’adultes pour surveiller les élèves à la cantine, la cantine trop bruyante
Ecole 6
  • RAS
  • RAS
  • J’aurais pu cocher les cases 1, 2 et 3 mais en ce jeudi 20 décembre 2018, je tiens à soutenir les ATSEM. L’alimentation est une primordiale et le premier médicament, une approche bienveillante, pour les maternelles, est impossible sans au minimum 1 adulte pour 10 enfants. Les enfants ont besoin d’accompagnement et de temps, en sous-effectif, les ATSEM font seulement la police … c’est triste pour elle, pour nos enfants, pour notre sens des priorités …
Ecole 7
  • En ce qui concerne l’école primaire, nous avons une école plutôt bien entretenue. Je dis plutôt parce que la toiture a été refaite il y a moins de 4 ans et elle fuit. Une classe a donc des infiltrations.
    L’école devient obligatoire en septembre 2019 à 3 ans, nous avons des classes qui ferment dans les écoles « alternative ». Mon fils rentrera en grande section à la rentrée comme les 20 élèves de sa classe. Ou vont-ils aller ? Un permis de construire a été donné pour 70 logements familiaux, ou vont aller tous ces enfants ? Il n’y a plus de places ni en mater ni en primaire.
  • Nous avons des classes qui sont bien équipés, par contre notre bibliothèque est vétuste et nous n’avons pas de meubles pour y exposer les livres. Nous aurions besoin aussi que cette salle soit repeinte car elle fait très sale.
    Notre salle informatique ne permet pas de travailler en demi-groupe. Il nous faudrait au moins 15 postes (en bon état).
    Il n’y a pas de papier toilette ou très peu, les élèves doivent avoir ce qu’il faut !
  • Des absences et des grèves répétées. Les effectifs au niveau des enfants augmentent mais pas le personnel. 1 adulte pour 35 enfants à la cantine.
Ecole 8
  • Bâti : site du cours Julien surveillé suite aux alertes lancées par les parents en novembre.
    Maintenance : élagage demandé pour l’annexe rue des Bergers depuis 3 ans mais non réalisé (difficulté d’accès dans la cour, qui se fait par un escalier). Sur le site principal, rue Perrin Solliers: présence de rats (la mairie se contente de poser du poison, insuffisant : il faut grillager les regards et démonter les bancs de la cour). Une cloison qui sert de sas y a été posée cet été mais pas les portes (budget dépassé car le coût de cette cloison d’environ 8m est de 40000€ !). Le chauffe-eau du Cours julien en panne depuis octobre vient d’être remplacé.
  • Pas d’équipements sportifs autre que les salles de motricité (pas ay Cours Julien) et les cours sont petites. Deux grandes sections peuvent avoir un créneau de 2 mois dans un stade, 2H par semaine, et un car pour s’y rendre.
  • Environ 25 enfants par classe (REP), une atsem par classe de PS et MS, une pour 2 en GS. C’est un souci car il n’y a que 3 GS, donc l’une des maîtresses est souvent seule. Le principal problème est le déplacement des ATSEM par la mairie sur le temps de midi : chaque jour, une ATSEM est envoyée faire la cantine dans une autre école, faute de moyens suffisants pour encadrer les pauses méridiennes. Des petits se retrouvent donc sans leur ATSEM, insuffisamment encadrés au réfectoire et dans la cour, et doivent attendre le retour de leur enseignante à 13h20 pour faire la sieste. C’est aussi très inconfortable pour les ATSEM, « ballotées » dans des écoles qu’elles ne connaissent pas… Il n’y a pas d’agent d’entretien à l’annexe, c’est une ATSEM diplômée qui se charge du ménage quand elle ne travaille pas avec la maîtresse de GS sans ATSEM.
Ecole 9
  • RAS
  • Ni équipements sportifs ni piscine à ma connaissance. Inadmissible pour raisons de sécurité, que les enfants ne soient pas familiers avec la natation et la sécurité en mer.
  • Trop peu d’ATSEM. Pour l’étude du soir ils sont 30 enfants donc pas aidés pour leurs devoirs.
  • Balcon cour fissuré
    Mobilier dépareillé fragile
    Poignées de porte joint en très mauvais état
  • Petit réfectoire
    pas d’équipement sportif dans l’école un plateau à 10 min, 8 créneaux de 1h30 pour chacune des classes au gymnase à 20 min à pied, une seule période de piscine
  • 26 à 30 élèves par classe
    8 classes
    2 AVS
    1 cantinière à mi-temps non complétée
    1 concierge
    1 agent d’entretien à 80%
    1 en maladie remplacée à 80%
    Ménage des classes tournant, manque de personnel, seules les classes sont nettoyées
    Vacataires pour la surveillance de cantine : 3 pour 155 élèves, (190 à partir de 13h)
8ème arrondissement
Ecole 1
  • Cantine et la surveillance des récréations
  • RAS
  • RAS
Ecole 2
  • Les couloirs sont fissurés, avec des endroits où il manque des bouts de murs et plus de peinture … on voit les couches successives…
    Les escaliers ne sont pas sécurisés et très glissants.
  • Manque de matériel
  • Classes sur Chargées
Ecole 3
  • Fissures, infiltration, mobilier cassé, rebord de fenêtre qui tombe à proximité des enfants
  • Papier toilette manquant plus que régulièrement
  • Atsem en arrêt maladie non remplacées, grève à répétition, ramassage des feuilles non fait, ménage dans les classes non fait, manque de nourriture et de couvert au réfectoire,
Ecole 4
  • Lorsqu’il y a des menus travaux à effectuer, la directrice achète le matériel chez Weldom avec l’argent de la coopérative ! Ce n’est pas normal mais les délais entre les différents services de la Mairie sont trop longs !
  • La taille du réfectoire est beaucoup trop petite pour accueillir le nombre d’enfants inscrits. Sur 351 élèves scolarisés, près de 300 déjeunent à la cantine et seulement 90 places assises !!!
  • A ma connaissance (puisque la responsable de cantine ne veut pas nous répondre de façon formelle sur indication de son secteur !) :
    1 chef cantinière, 1 concierge (fait parfois l’appel de cantine, parfois surveille la cour), 5 AST sont en poste et parfois moins (absence maladie…) ; 1 ou 2 ASIC vient(nent) sur le temps cantine et 2 animateurs sont présents les mardis et vendredis.
Ecole 5
  • Régulièrement des WC bouchés, tjrs pas de WC pour les adultes ; les toilettes sont anciennes et abritées par le préau sans mur séparateur, l’hiver il fait froid, les fenêtres des couloirs sont à changer. Les sols des classes sont fissurés (carrelage vieillot)
  • Le réfectoire est petit pour le nombre d’enfants y déjeunant (90 places) ce qui oblige à instaurer 3 services ; pas de papier toilette, pas de serviette pour se sécher les mains.
    Plus de 5ans que nous demandons l’obturation du grillage de la cour de récréation en mitoyenneté avec l’allée du gymnase (club gymnique st giniez)
  • 1 directrice totalement déchargée, 15 classes dont 2 en binôme, 1 enseignant remplaçant suite à l’affectation de l’enseignante qui était en poste à la rentrée par erreur, 5 AVS, 6 personnes en surveillance de la cantine (pour près de 280 enfants)
Ecole 6
  • RAS
  • RAS
  • Grève de cantine sans pique-nique
    Manque d’effectif chez les Atsem et non remplacement en cas d’absence Absence d’AVS
Ecole 7
  • RAS
  • Peu de matériel péda; pas de séries de manuels.
  • RAS
Ecole 8
  • Fenêtres cassées, infiltrations, murs qui s’effritent, portes cassées, 8 toilettes pour 200 élèves, 1 seule toilette adulte pour 25 adultes, classe sans point d’eau, jeux de cour dangereux…
  • Local à vélos, pas de tables pour la salle des maitres ni de chaises, machines défaillantes….
  • Agents territoriaux non remplacés, 2 classes sans ATSEM, 2 classes dans les locaux de l’élémentaire, …
Ecole 9
  • Infiltrations,
    mobiliers très compliqué à faire renouveler,
    arbres coupés, et pas renouvelés malgré les demandes depuis plusieurs mois : pas d’ombre dans la cour,
    salles de classe très chaudes (plus de 32 degrés), pas d’installation de « brise soleil » malgré les demandes depuis plusieurs années.
  • Suffisants, mais à peine plus… Il faut souvent réclamer du savon, du papier toilette, qui est « rationné ».
    La piscine se réduit à peau de chagrin : 6 séances en CE2 : largement pas assez pour apprendre à dompter sa peur de l’eau, encore moins apprendre à nager.
  • Très insuffisants, le personnel municipal est en sous-effectif constant (environ 70% de présents) et « tourne » de façon régulière. Il est donc très difficile de mettre en place un fonctionnement pérenne avec le personnel (changement d’emploi du temps pour le ménage dans la salle poly etc.)
Ecole 10

Fissure du plafond du préau, reprise de la dalle,
Côté mixte 1

À déplorer : un réfectoire de 90 places pour 320 enfants inscrits à la cantine. Au total 360 élèves

Actuellement 5 personnes en plus de la cantinière. Sous-effectif

0 Partages